Accueil > News > Edward In Spite Of Me : "Interview"

Edward In Spite Of Me :
"Interview"


dimanche 20 décembre 2009, par administrateur


Si Edward In Spite Of Me est un nom d’artiste un peu long à dire, ce qui lui arrive tient en un mot : Ascension. En effet, moins d’un an après la sortie de Garden Swing, sur le label Makeface Records, Edward enchaine les promotions. Après une interview de sa radio locale (Radio Vassivière) Edward nous accorde un peu de temps pour revenir sur cette montée vers la gloire, l’argent et les filles faciles !

Makeface-Radio : Salut Edward In Spite Of Me (EISOM, et non pas Aisop), peux-tu nous rappeller les faits depuis la mise en ligne de tes sons sur la plateforme de musique libre dogmazic.net ?

Edward In Spite Of Me : Salut Steph ! La mise en ligne de l’album Garden Swing date de février 2009, depuis c’est disque platine, limousine et caviar à volonté... non, sérieusement, tout s’est fait très doucement : d’abord le site de la médiathèque de Limoges a souhaité me recenser parmi les artistes de la région sur leur site, puis ils m’ont commandé mon cd pour qu’il soit disponible sur place. Entre-temps, les projets ont continué avec la team Beck MCS, des apparitions sur Makeface radio, un duo avec toi, quelques compos car le contact avec la musique est permanent... Et pendant ce temps, mes morceaux atteignaient tranquillement les 1000 écoutes sur Dogmazic... rien d’exceptionnel, mais c’est ce qui m’a permis d’être aperçu par une radio locale.

Makeface-Radio : Récemment tu as répondu présent à un entretien sur "Radio Vassivière", peux-tu nous présenter cette radio ?

Edward In Spite Of Me : C’est une radio associative faisant partie d’un groupement en limousin, dont la "radio leader" est RTF (radio trouble-fête). Elle diffuse tout genres de musique, et récemment ayant acquéri de nouveaux locaux, ils ont transformé les anciens en studio d’enregistrement. Cette année leur émission Boeuf-Carotte (avec un jingle mémorable) invite des artistes régionaux pour parler de leur musique, jouer en live. Ce fut mon cas la semaine dernière.

Makeface-Radio : Sur quels critères as tu choisi les musiques que tu allais diffuser/jouer de toi ? Alien Are Back In Town et Walk In The Sky) ?

Edward In Spite Of Me : "Aliens Are Back In Town", parce que c’est actuellement un morceau que je trouve abouti, et je pense qu’une partie de mes futures compositions vont s’orienter dans ce style, tout en gardant mon côté très ballade, et sans oublier mes passages parlés à la Hell’s Road.
Pour "Walk In The Sky", c’est simplement parce qu’à chaque fois que je jouais de la guitare devant mes amis, c’est ce morceau qui les marquait le plus. C’est sans doute celui dans lequel je mets le plus d’émotion.

Makeface-Radio : Y a t’il eu une préparation pour le live ? quelles ont été les différences avec la façon d"enregistrer ton album par exemple ?

Edward In Spite Of Me : Pour le live, je me suis posé, branché, et j’ai joué pendant une bonne demi-heure, j’étais entièrement libre, si bien que nous sommes restés à s’amuser un moment ; Edouard, qui gérait l’enregistrement, s’est occupé ensuite de séparer les pistes. J’ai joué 4 morceaux, dont un que j’avais improvisé pour la radio, et ils ont été ajouté à la playlist automatique.
C’est très différent de l’enregistrement d’un album pour moi, car d’habitude j’enregistre les pistes une à une, et il y a beaucoup d’instruments. J’ai donc dû essayer de rendre l’étendue des morceaux avec une guitare seulement, mais aussi de m’entrainer pour les chanter correctement, et même d’apprendre mes paroles, car je les oublie sans cesse (à noter durant l’enregistrement : la journaliste m’a demandé de rejouer walk in the sky pour son fils de deux ans, et au moment de commencer à chanter... gros blanc !).

Makeface-Radio : Bientot de la scène ? Ça semble être la prochaine étape non ?

Edward In Spite Of Me : J’aimerais beaucoup faire de la scène, jouer dans des cafés notamment, mais je ne pense pas être prêt. Comme je l’ai vu en enregistrement, je suis encore trop un musicien "studio", je n’ai pas encore assez bien développé mes capacités de live guitare/chant. De plus, je n’ai pas encore un set conséquent qui me conviendrait pour la scène.
Mais je m’y attelle, pour pouvoir faire des concerts le plus vite possible, je vais essayer d’aller me proposer dans les cafés, dès que j’aurai quitté la prépa car j’aurai alors plus de temps pour cela.
En revanche, si l’on me propose de faire de la scène avant cela, je ne refuserai pas, je redoublerai juste d’efforts pour faire bonne impression et marquer les esprits là où je jouerai !

Makeface-Radio : Des projets à venir ?

Edward In Spite Of Me : Actuellement je participe à un projet de la Team Beck MCS, une comédie musicale déjantée, mon rôle n’est pas énorme mais j’ai peu de temps pour moi et je suis très content que l’on refasse quelque chose ensemble, après le projet Devil’s Way qui nous a tous lancés.
De plus, dès la fin des épreuves écrites des Concours ENS, je compte travailler sur un nouvel album : il sera constitué de petites histoires comme "Aliens Are Back In Town", et sera accompagné d’illustrations pour chaque. Pour l’instant j’ai quatre morceaux en cours de formation, mais qui ne pourront pas être enregistrés avant mai minimum, faute de temps.

Makeface-Radio : Merci.

Edward In Spite Of Me sur le net
http://makeface-records.fr